COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD : NOUVELLES MESURES

À TOUS LES RÉDACTEURS DE MÉDIAS/ACTUALITÉS

JEUDI 30 DÉCEMBRE 2021

LE CABINET APPROUVE LES MODIFICATIONS AU RÈGLEMENT COVID-19

Une réunion spéciale du Cabinet tenue plus tôt dans la journée, le 30 décembre 2021, a approuvé plusieurs modifications aux réglementations ajustées du niveau d’alerte 1 COVID-19.

Cela fait suite aux réunions du National Coronavirus Command Council (NCCC) et du President’s Coordinating Council (PCC), qui ont reçu des mises à jour sur la gestion de la 4e vague actuelle de COVID-19 en Afrique du Sud, qui est principalement entraînée par la variante Omicron.

Mise à jour COVID-19

Les informations recueillies via le système utilisé par le ministère de la Santé ont fait état d’une diminution de 29,7 % du nombre de nouveaux cas détectés au cours de la semaine se terminant le 25 décembre 2021 (89 781), par rapport au nombre de nouveaux cas détectés la semaine précédente (127 753 ).

Tous les indicateurs suggèrent que le pays a peut-être dépassé le pic de la quatrième vague au niveau national.

Les cas ont diminué dans toutes les provinces, à l’exception du Cap occidental et du Cap oriental, qui ont enregistré des augmentations de 14 % et 18 %, respectivement. Il y a eu une baisse des admissions à l’hôpital dans toutes les provinces, à l’exception du Cap occidental.

Bien que la variante Omicron soit hautement transmissible, les taux d’hospitalisation ont été inférieurs à ceux des vagues précédentes. Cela signifie que le pays dispose d’une capacité de réserve pour l’admission des patients, même pour les services de santé de routine. Il y a une augmentation marginale du nombre de décès dans toutes les provinces.

Modifications de la réglementation COVID-19

Sur la base de la trajectoire de la pandémie, des niveaux de vaccination dans le pays et des capacités disponibles dans le secteur de la santé, le Cabinet a décidé d’apporter les modifications suivantes au niveau d’alerte ajusté 1 avec effet immédiat :

– Le couvre-feu sera levé. Il n’y aura donc aucune restriction sur les heures de déplacement des personnes.

– Les rassemblements sont limités à 1 000 personnes maximum à l’intérieur et à 2 000 personnes maximum à l’extérieur. Lorsque la salle est trop petite pour accueillir ces nombres avec une distance sociale appropriée, alors pas plus de 50 % de la capacité de la salle peut être utilisée. Toutes les autres restrictions restent en place.

Le risque d’augmentation des infections reste élevé étant donné la forte transmissibilité du variant Omicron. Le gouvernement appelle donc tous les organisateurs de ces rassemblements à s’assurer que tous les protocoles sanitaires sont respectés à tout moment et que tous les participants sont encouragés à se faire vacciner.

– Les établissements d’alcool qui ont des licences pour opérer au-delà de 23h00 reviendront aux conditions de licence complètes.

Le NCCC continuera de suivre de près la situation et procédera à d’autres ajustements si nécessaire, en particulier si la pression sur les établissements de santé augmente.

Le port du masque dans les lieux publics est toujours obligatoire, et le non-port du masque lorsque requis reste une infraction pénale.

Les Sud-Africains sont instamment priés de continuer à observer les protocoles de santé de base pour empêcher la transmission du virus.

La vaccination reste la meilleure défense contre les maladies graves, les hospitalisations et les décès dus au COVID-19. Toutes les personnes en Afrique du Sud qui ne l’ont pas encore fait sont encouragées à se faire vacciner dès que possible. Cela inclut les personnes éligibles aux injections de rappel.

Il est rappelé aux parents d’aider leurs enfants âgés de 12 ans et plus à profiter de cette occasion pour se faire vacciner avant l’ouverture des écoles. Cela évitera aux apprenants de perdre du temps scolaire à la suite d’un test positif ou à la suite d’un contact avec des personnes infectées par COVID-19.

Le gouvernement souhaite féliciter tous les Sud-Africains qui ont respecté les réglementations et protocoles sanitaires pendant la période des fêtes. Le gouvernement exhorte tout le monde à continuer d’agir avec prudence et responsabilité au cours de la nouvelle année et pour le reste de la saison des vacances.

ÉMIS PAR LE MINISTRE À LA PRÉSIDENCE MONDLI GUNGUBELE

Demandes des médias :

Nonceba Mhlauli, porte-parole du ministre Gungubele – +27 (72) 623-3462

www.thepresidency.gov.za

Pretoria

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this