Category Archives: Annonce

RENCONTRE AVEC LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT DES SÉNÉGALAIS DE L’EXTÉRIEUR

CONVOCATION

Les Présidents des Associations Sénégalaises et des Dahiras basés en Afrique du Sud sont convoqués à une réunion avec Monsieur Moïse Diaré Diégane SARR, Secrétaire d’Etat des Sénégalais de l’Extérieur.

Cette rencontre est prévue le vendredi 24 mai 2019, à 10 heures précises à l’Ambassade du Sénégal sise à Pretoria.

Ordre du jour : 

– Prise de contact avec le nouveau Secrétaire d’Etat des Sénégalais de l’Extérieur,

– Divers

 

RAMADAN 2019

ÉLECTIONS GÉNÉRALES SUD-AFRICAINES DE 2019

Les élections générales sud-africaines de 2019 ont lieu le 8 mai 2019 afin d’élire les membres de l’Assemblée Nationale de l’Afrique du Sud, ainsi que ceux des assemblées provinciales des neuf provinces du pays. Il s’agit des sixième élections depuis la fin de l’apartheid en 1994.

L’Assemblée Nationale procède peu après son élection à celle du président de l’Afrique du Sud, élu au scrutin indirect pour cinq(5) ans. Le président sortant Cyril Ramaphosa, à la tête du Congrès National Africain au pouvoir est candidat à sa réélection. Son prédécesseur, Jacob Zuma, a démissionné de ses fonctions le 14 février 2018 et ne pouvait pas être candidat pour un troisième mandat, la Constitution Sud-Africaine limitant à deux ceux du président.

Mode de scrutin

La chambre basse du parlement bicaméral de l’Afrique du Sud, dite assemblée nationale, est composée de 400 sièges pourvus tous les cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal avec listes bloquées, à raison de 200 sièges répartis dans neuf circonscription électorales de 4 à 43 sièges correspondant aux neuf provinces du pays, en fonction de leur population, et de 200 sièges restants à pourvoir dans une circonscription nationale unique. Les résultats en pourcentages de voix donnent lieu à une répartition des sièges à la proportionnelle, sans seuil électoral, selon la méthode du plus fort reste et quotient de Droop, puis selon la méthode de la plus forte moyenne pour les éventuels sièges restants.

Les électeurs, âgés de plus de dix huit ans, votent sur un bulletin unique pour le parti de leur choix. Les partis ont la possibilité de présenter une liste nationale ainsi que des listes pour les provinces, dites listes régionales, ou bien uniquement ces dernières. Dans ce cas, le total de sièges obtenu par le résultat d’un parti au niveau national peut être supérieur à celui obtenu par ses seules listes régionales. Des sièges sont alors pris dans le total des sièges nationaux pour être attribués à des candidats des listes régionales, de sorte que la répartition finale peut être différente du ratio 200/200.

Les assemblées des neuf provinces sont composées de 30 à 80 sièges, pourvus selon le même mode de scrutin proportionnel à listes bloquées. Leurs membres élisent à leurs tour pour cinq ans les exécutifs des provinces, ainsi que les membres de la chambre haute du pays, le Conseil national des Provinces à raison de dix conseillers par province, dont obligatoirement le président provincial.

Contexte

L’Afrique du Sud est dans une situation économique difficile : le chômage s’élève à près de 28 %, la croissance est faible et les inégalités raciales toujours importantes malgré la fin de l’apartheid. Le nouveau président Cyril Ramaphosa qui a remplacé en décembre 2017 Jacob Zuma, empêtré dans un scandale de corruption, a mis l’accent sur le redressement économique du pays, première puissance industrielle de l’Afrique.

Lors des élections municipales sud-africaines de 2016, l’ANC avait reçu 55 % des votes, soit un net recul par rapport à ses scores habituels. Les scandales liés à Jacob Zuma ont été mis en avant pour expliquer ce chiffre, et les sondages donnent près de 62 % des intentions de vote à l’ANC depuis son départ.

 

CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DE PÂQUES

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT : UNE ÉQUIPE DE 32 MINISTRES ET 03 SECRÉTAIRES D’ETAT

Dakar, 7 avr (APS) – Le nouveau gouvernement, compte 32 ministres et 3 secrétaires d’Etat. Le chef du gouvernement a évoqué ’’un élan nouveau, des visages nouveaux, davantage de femmes, davantage de jeunes, mais c’est également le Sénégal de tous qui est en marche’’, avec le chef de l’Etat « en contact direct avec le pouls’’ des régions.

Voici la liste du gouvernement : 

Me Sidiki Kaba, ministre des Forces armées

Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur

Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget 

Amadou Bâ, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur

Me Malick Sall, garde des Sceaux, ministre de la Justice

Mansour Faye, ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale

Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre du Pétrole et des Energies

Mariama Sarr, ministre de la Fonction publique et du Renouveau du service public

Me Oumar Youm, ministre des Infrastructures terrestres et du Désenclavement

Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération 

Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale 

Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural

Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Eau et de l’Assainissement 

Ndèye Sali Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants

Alioune Sarr, ministre du Tourisme et des Transports aériens

Aminata Mbengue Ndiaye, ministre des Pêches et de l’Economie maritime

Mamadou Talla, ministre de l’Education nationale

Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire

Cheikh Oumar Hanne, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Moustapha Diop, ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries

Abdou Karim Sall, ministre de l’Environnement et du Développement durable 

Sophie Gladima, ministre des Mines et de la Géologie

Matar Bâ, ministre des Sports

Samba Ndiobène Kâ, ministre de l’Elevage et des Productions animales 

Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions

Abdou Karim Fofana, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique 

Aminata Assome Diatta, ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises 

Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la Communication

Néné Fatoumata Tall, ministre de la Jeunesse 

Zahra Iyane Thiam, ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale solidaire

Dame Diop, ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat

Ndèye Tické Ndiaye Diop, ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications

Moïse Diégane Sarr, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur chargé des Sénégalais de l’extérieur

Mamadou Saliou Sow, secrétaire d’Etat auprès du garde des Sceaux, ministre de la Justice, chargé de la Promotion des droits humains et de la Bonne gouvernance

Mayacine Camara, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, chargé du Réseau ferroviaire

CE 4 AVRIL 2019, LE SÉNÉGAL FÊTE SON ACCESSION A LA SOUVERAINETÉ INTERNATIONALE

Permis de conduire sénégalais en format biométrique

Nous vous présentons la copie du spécimen de l’attestation d’authentification du permis de conduire sénégalais en format biométrique

ELECTION PRESIDENTIELLE DU 24 FEVRIER 2019 : adresses des lieux de vote

ADRESSES DES LIEUX DE VOTE



  • Afrique du Sud

PRETORIA

Senegal Embassy, 783 Justice Mahomed Street, Bailey’s Muckleneuk

JOHANNESBURG

Hotfland Park, corner 4th Street and 5th Avenue, Bezuidenhout Valley

CAPE TOWN

Al Shaded Imam Abdulah Haroon, Nº 98 Coronation Road corner, Patton Road Maitland

DURBAN

40, Commercial Road 3 Floor, Commercial City Durban 4000

PORT ELIZABETH

215, Govan Mbeki Avenue, opposite City Tresor Port

 

  • Mozambique

MAPUTO

Appartement 7, 2ème étage, porte 188 Avenue Julho

NAMPULA

Siège des Sénégalais, RUA Stlm Nº 127

PEMBA

Siège des Sénégalais, Avenue Eduards Mondlane

BEIRA

Siège des Sénégalais, quartier Pioneiro

Bourse d’études de la Fondation Mandela Rodhes

 

La Fondation Mandela offre des bourses d’études aux citoyens de tous les pays africains dans toutes les filières du troisième (3ème) cycle dans les universités sud-africaines ou les établissements d’enseignement supérieur.

Les candidats doivent être âgés entre 19 et 30 ans au moment de la demande de la bourse d’études et parler couramment l’anglais, puisque les études se feront dans un pays anglophone.

Les candidatures devront parvenir à la commission avant le 08 mars 2019.

 

Pour plus informations veuillez consulter les liens suivants.

Bourse d’études de la Fondation Mandela Rodhes

Site de candidature : https://mandelarhodes.org/the-scholarship/overview-of-the-scholarship/

Procédure de candidature : https://mandelarhodes.org/the-scholarship/apply/

Postulez ici : https://mandela-rhodes.embark.com/apply/2018

Gauteng International Arts Festival

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this