Yearly Archives: 2021

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD : NOUVELLES MESURES

À TOUS LES RÉDACTEURS DE MÉDIAS/ACTUALITÉS

JEUDI 30 DÉCEMBRE 2021

LE CABINET APPROUVE LES MODIFICATIONS AU RÈGLEMENT COVID-19

Une réunion spéciale du Cabinet tenue plus tôt dans la journée, le 30 décembre 2021, a approuvé plusieurs modifications aux réglementations ajustées du niveau d’alerte 1 COVID-19.

Cela fait suite aux réunions du National Coronavirus Command Council (NCCC) et du President’s Coordinating Council (PCC), qui ont reçu des mises à jour sur la gestion de la 4e vague actuelle de COVID-19 en Afrique du Sud, qui est principalement entraînée par la variante Omicron.

Mise à jour COVID-19

Les informations recueillies via le système utilisé par le ministère de la Santé ont fait état d’une diminution de 29,7 % du nombre de nouveaux cas détectés au cours de la semaine se terminant le 25 décembre 2021 (89 781), par rapport au nombre de nouveaux cas détectés la semaine précédente (127 753 ).

Tous les indicateurs suggèrent que le pays a peut-être dépassé le pic de la quatrième vague au niveau national.

Les cas ont diminué dans toutes les provinces, à l’exception du Cap occidental et du Cap oriental, qui ont enregistré des augmentations de 14 % et 18 %, respectivement. Il y a eu une baisse des admissions à l’hôpital dans toutes les provinces, à l’exception du Cap occidental.

Bien que la variante Omicron soit hautement transmissible, les taux d’hospitalisation ont été inférieurs à ceux des vagues précédentes. Cela signifie que le pays dispose d’une capacité de réserve pour l’admission des patients, même pour les services de santé de routine. Il y a une augmentation marginale du nombre de décès dans toutes les provinces.

Modifications de la réglementation COVID-19

Sur la base de la trajectoire de la pandémie, des niveaux de vaccination dans le pays et des capacités disponibles dans le secteur de la santé, le Cabinet a décidé d’apporter les modifications suivantes au niveau d’alerte ajusté 1 avec effet immédiat :

– Le couvre-feu sera levé. Il n’y aura donc aucune restriction sur les heures de déplacement des personnes.

– Les rassemblements sont limités à 1 000 personnes maximum à l’intérieur et à 2 000 personnes maximum à l’extérieur. Lorsque la salle est trop petite pour accueillir ces nombres avec une distance sociale appropriée, alors pas plus de 50 % de la capacité de la salle peut être utilisée. Toutes les autres restrictions restent en place.

Le risque d’augmentation des infections reste élevé étant donné la forte transmissibilité du variant Omicron. Le gouvernement appelle donc tous les organisateurs de ces rassemblements à s’assurer que tous les protocoles sanitaires sont respectés à tout moment et que tous les participants sont encouragés à se faire vacciner.

– Les établissements d’alcool qui ont des licences pour opérer au-delà de 23h00 reviendront aux conditions de licence complètes.

Le NCCC continuera de suivre de près la situation et procédera à d’autres ajustements si nécessaire, en particulier si la pression sur les établissements de santé augmente.

Le port du masque dans les lieux publics est toujours obligatoire, et le non-port du masque lorsque requis reste une infraction pénale.

Les Sud-Africains sont instamment priés de continuer à observer les protocoles de santé de base pour empêcher la transmission du virus.

La vaccination reste la meilleure défense contre les maladies graves, les hospitalisations et les décès dus au COVID-19. Toutes les personnes en Afrique du Sud qui ne l’ont pas encore fait sont encouragées à se faire vacciner dès que possible. Cela inclut les personnes éligibles aux injections de rappel.

Il est rappelé aux parents d’aider leurs enfants âgés de 12 ans et plus à profiter de cette occasion pour se faire vacciner avant l’ouverture des écoles. Cela évitera aux apprenants de perdre du temps scolaire à la suite d’un test positif ou à la suite d’un contact avec des personnes infectées par COVID-19.

Le gouvernement souhaite féliciter tous les Sud-Africains qui ont respecté les réglementations et protocoles sanitaires pendant la période des fêtes. Le gouvernement exhorte tout le monde à continuer d’agir avec prudence et responsabilité au cours de la nouvelle année et pour le reste de la saison des vacances.

ÉMIS PAR LE MINISTRE À LA PRÉSIDENCE MONDLI GUNGUBELE

Demandes des médias :

Nonceba Mhlauli, porte-parole du ministre Gungubele – +27 (72) 623-3462

www.thepresidency.gov.za

Pretoria

INAUGURATION DU TER

Le Train express régional (TER) a officiellement été mis en circulation, ce lundi 27 décembre 2021, par le Président sénégalais SEM Macky Sall. Après la visite du centre de maintenance du TER à Colobane (Dakar) Le Président de la République a rallié Diamniadio (35 km de Dakar) à bord d’une des rames.

« C’est une étape historique dans notre marche collective vers le Sénégal émergent. Il y a 5 ans, le 14 décembre 2016, nous lancions le chantier de la première phase sur un linéaire de 35 km », a indiqué SEM Le Président Macky Sall lors de son allocution à la cérémonie inaugurale à Diamniadio.

Le TER ouvre une nouvelle perspective dans le transport de masse avec 15 trains. Chaque train pouvant accueillir jusqu’à 565 passagers pour un potentiel de 115 mille passagers par jours. Il va désengorger le trafic à Dakar et dans la banlieue.

Le projet est composé de 15 trains fonctionnant à l’électricité et de 14 gares sur un linéaire de 35 km.

Le Président a annoncé le démarrage prochain de la deuxième phase sur un linéaire de 22 km pour relier Diamniadio à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass.

Il a annoncé également une commande additionnelle de 7 trains pour porter le total du parc du TER à 22 trains, assurant que les partenaires financiers se sont engagés à accompagner la deuxième phase.

DP LANCEMENT OFFICIEL EXPLOITATION COMMERCIALE TER

Cliquez le lien

COMMUNIQUE

CONSEIL PRESIDENTIEL SUR LE PROJET DE LOI POUR LA GESTION DU POTENTIEL PETROLIER ET GAZIER

Le Conseil Présidentiel s’est réuni en assises ce mardi 21 décembre 2021, en vue de l’adoption du projet de loi relatif à la répartition et à l’encadrement de la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle phase du processus d’émergence économique et sociale dans l’exploitation prochaine des hydrocarbures du pays.

Des membres du gouvernement, des représentants des forces vives de la Nation, de l’opposition politique, de la société civile, des associations de femmes et des organisations de jeunesse ont répondu présent à ces assises présidées, par Son Excellence Le Président Macky SALL, au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD).

VISITE DE TRAVAIL A L’INSTITUT NATIONAL DU PETROLE

Dans le cadre du suivi des engagements pris par l’Etat du Sénégal de former les jeunes aux métiers du pétrole, Madame l’Ambassadeur Safiatou NDIAYE a effectué une visite de travail à l’Institut National du Pétrole où le Directeur Général, Monsieur Aguibou BA lui a fait une visite des lieux.

LE THIEBOU DIEUNE : PLAT NATIONAL SENEGALAIS, INSCRIT AU PATRIMOINE IMMATERIEL DE L’UNESCO

L’Unesco a inscrit ce mercredi 15 décembre 2021, le thiébou dieune (riz au poisson en langue wolof), un plat très populaire au Sénégal, au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, a annoncé l’organisation sur les réseaux sociaux.

Le dossier de demande d’inscription du thiébou dieune a été introduit en octobre 2020 par le ministère sénégalais de la Culture.

Le thiébou dieune (Ceebu jën, selon l’orthographe wolof) est un plat traditionnel composé de riz, de poisson et d’une variété de légumes. Préparé avec ou sans la tomate, il est servi comme plat de déjeuner dans la plupart des ménages et dans les restaurants du pays. La tradition en est transmise de génération en génération.

L’origine de cette spécialité est associée à Saint-Louis, ville côtière dans le nord du pays. Ex-capitale de l’Afrique Occidentale Française (AOF), Saint-Louis est elle-même inscrite au patrimoine matériel de l’Unesco.

COMMINIQUE A L’ENDROIT DE NOS COMPATRIOTES

L’Ambassade du Sénégal à Pretoria, réitère son appel à la prudence à l’endroit de  nos compatriotes, en les invitant à redoubler de vigilance surtout en cette période festive de célébration de la Saint Sylvestre ou le pays est en alerte maximale.

SEM CYRIL RAMAPHOSA EN VISITE A LA “MAISON DES ESCLAVES” DE GOREE

Le  Président d’Afrique du Sud SEM Cyril Ramaphosa s’est rendu à la “Maison des Esclaves” de Gorée. Cette visite effectuée, ce mardi 7 décembre, avec son homologue le Chef de l’Etat, SEM Macky Sall a été «un moment plein d’émotions pour le Président Sud africain et sa délégation tant l’histoire de l’île mémoire recoupe celle de Robben Island où le président Nelson Mandela a vécu pendant près de 18 ans».

SEM CYRIL RAMAPHOSA DEVIENT DOCTEUR HONORIS CAUSA

Son Excellence Le Président Sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa a été élu au titre de Docteur Honoris Causa par l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. La cérémonie a eu lieu, ce lundi 06 novembre 2021 à l’Ucad II, en présence du Ministre de l’Enseignement supérieur et des recteurs honoraires de l’Ucad : Monsieur Abdou Salam Sall, Monsieur Saliou Ndiaye et Monsieur Ibrahima Thioub.

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this